1 juin 2010

Humanitaires



Il y a les discours (on disait autrefois "rhétorique" on dit aujourd'hui "communication") et il y a les faits.
Il y a la rhétorique du gouvernement israelien, niveau classe de maternelle : "c'est eux qui ont commencé !" ; "y nous zont attaqué" ; "truc a dit à machin qu'il paraît qu'il y aurait une rumeur qu'il y avait des terroristes d'al qaida sur le bateau..." et il y a les faits : les morts sur le pont, et c'est tout.

6 commentaires:

estelle* a dit…

et les faits sont vraiment bien traduits par ton image...

Nicolas Gouny a dit…

out à fait d'accord avec toi Lionel :) et ton image est très forte...

San-tooshy a dit…

"L'homme est un loup pour l'homme".

j.etienne a dit…

graphiquement très réussi.Pourrait servir d'affiche ou de couverture

j.etienne a dit…

...au sujet des terroristes sur le bateau j'ai entendu sur france culture ce matin que ce n'était pas qu'une rumeur.Il y al'aspect humanitaire et l'aspect politique.

claire a dit…

magnifique cette image !
et bravo pour le label isidor !